La charge mentale

La charge mentale

La charge mentale est » le travail constant et incontournable de gestion, d’organisation et de planification de la bonne marche de la maison et qui a pour objectif la satisfaction des besoins de chacun ».
Nicole Brais, chercheuse de l’université de Laval au Canada

CF:https://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/psycho/qu-est-ce-que-la-charge-mentale_23304.html

Afficher l’image source
Extrait de la Bande dessinée « Fallait demander » d’Emma
https://www.fnac.com/Fallait-demander-Quand-Emma-croque-la-charge-mentale-qui-pese-sur-les-femmes/cp35204/w-4

Aujourd’hui je voulais vous parler d’un sujet incontournable et toujours d’actualité: la charge mentale. Comme vous avez pu le voir, je vous ai déjà proposé juste au dessus deux petites définitions de celle ci présentées différemment.
La charge mentale c’est donc le fait de tout gérer, de penser à tout ce qui est en rapport avec la logistique de la maison, la planification et organisation de la vie quotidienne. Rendez vous médicaux, courses, inscription des enfants à une activité, gestion du linge, penser à ce que les enfants aient leur vaccins à jour, acheter des billets de train à l’avance etc… La liste est longue et les pensées envahissantes nous imposent une vigilance constante.
Au sein du foyer, c’est généralement, la femme qui a cette charge mentale.

« Consciemment ou pas, l’homme désigne sa compagne comme la responsable en titre de la logistique familiale. Ce travail implicite, complètement invisible, prend énormément de temps et d’énergie psychique. La femme est vécue – et se vit – comme un « chef de projet » en entreprise : elle porte le stress d’organiser mais, en plus, elle a très souvent, le stress d’exécuter (c’est près de 75% du travail à faire). »
Dr Christophe Fauré, psychiatre

CF: https://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/psycho/qu-est-ce-que-la-charge-mentale_23304.html

C’est en effet malheureusement encore le cas dans beaucoup de foyers. Les vieux schémas ont la vie dure.
Chez moi, il est vrai que je m’occupe plus de la gestion du quotidien que mon mari (rendez vous médicaux des enfants, traitements, gestion du linge …) mais d’un autre coté je ne travaille pas pour l’instant. De plus, mon mari participe lorsqu’il le peut; en allant chercher les courses au Drive, en allant aux rendez vous médicaux quand cela m’arrange, en passant à la pharmacie quand je ne peux pas y aller, en promenant le chien…
Je ne trouve donc pas que je suis la plus à plaindre. Je pense juste qu’il faudra que l’on trouve une nouvelle organisation lorsque je reprendrai le travail afin de ne pas à avoir tout à penser.
Je voulais aborder ce sujet car il me semble important d’en parler afin de faire évoluer les mentalités et la manière de gérer le quotidien au sein des familles.

Dans le MOOK : « Etre heureuse, la nouvelle injonction » de Fabuleuse au Foyer et partout ailleurs, dont je vous avait déjà parlé dans mon article de blog « Il n’y a pas de parents parfaits », il y a deux articles sur la charge mentale qui m’ont beaucoup inspiré. ( CF: https://fabuleusesaufoyer.com/ )
Hélène Bonhomme nous dit si bien : «  Je m’occupe de tout, qui s’occupe de moi ?«  Et je trouve que c’est si vrai et tellement significatif ! Elle nous fait alors comprendre à travers son article que cette charge mentale porte bien son nom, elle est « mentale ». C’est également nous qui nous l’imposons à nous même à cause de notre angoisse : « de ne pas être assez ». Etre assez présente pour ses enfants, être assez organisée afin de pouvoir tout gérer à la perfection et sans encombre, être assez aimable pour ses enfants, son mari, sa famille , ses amis. « Pouvoir cocher toutes les cases » comme le dit si bien Elodie Gossuin dans un autre article de ce MOOK et c’est exactement ça ! « On ne peut pas être toutes les femmes en même temps à la perfection…. Amoureuse parfaite, maman parfaite, Amie parfaite, Collègue parfaite, Amie Parfaite , Fille Parfaite… » .
Et Hélène Bonhomme nous donne la clé de cette problématique : « Et si j’avais besoins de moi pour prendre soin de moi ? «  En effet, il s’agit ici de ce que nous vivons et ressentons , c’est donc nous qui devons prendre soin de nous et ne pas attendre que quelqu’un le fasse à notre place. car on risque alors d’attendre longtemps et/ ou d’ être déçu.
Ce MOOK est vraiment une petite perle à mettre entre les mains de toutes les mamans au bord de la crise de nerf. ^^ Il m’a permis de prendre conscience de beaucoup de choses qui sont très vraies et justes. Je vous le recommande vraiment.

Voilà sur ces mots emplis de bienveillance je vais devoir vous laisser car ma fille vient de se réveiller de sa sieste et m’appelle à grand cris !

Mes articles ne sont pas parfaits et peuvent toujours être améliorés mais comme dit précédemment: on ne peut pas être parfaite partout, juste essayer de faire au mieux avec ce que l’on a .

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura inspiré.

À très vite,

Maria

Publié par riri2407

Maman de deux petits loulous d'âge rapprochés: Logan et Maëlle. Logan né très grand prématuré en Juillet 2018 et Maëlle né à terme en Octobre 2019.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :