Enfants d’âge rapproché: un Tsunami familial

Enfants d’âge rapproché: un Tsunami familial

Les enfants d’âge rapproché: pratique ou galère ? C’est bien la grande question que beaucoup se posent.

Aujourd’hui je voulais vous parler des enfants d’âge rapproché, afin de voir avec vous les enjeux de cette situation à travers ma propre expérience de maman de bébés d’âge rapproché.

Que cela soit volontaire ou une surprise totale avoir des enfants d’âge rapproché est une expérience particulière, pour de jeunes parents. En effet, c’est un véritable bouleversement familial.
À peine remise de la précédente grossesse et cherchant encore vos marques en tant que parent vous apprenez que vous attendez un heureux évènement. Quel choc cela peut être quand cela n’est pas programmé!
Vous venez tout juste d’organiser une petite routine avec votre ainé et voilà que toute cette belle organisation est remise en question en un instant. Comment allons nous faire ? En sommes nous capable ? Tout se bouscule dans votre tête et vous pouvez vous sentir un peu perdu.

J’ai appris que j’étais à nouveau enceinte le 11 Février 2019, lendemain de mon anniversaire, à peine deux mois après que Logan soit sorti de l’hôpital. (Il est resté hospitalisé 4 mois et demi suite à sa grande prématurité et est sortie le 14 Décembre 2018.)
Autant vous dire que cela a été un véritable choc, malgré la joie derrière cette révélation. Je ne savais pas trop comment prendre cette nouvelle, j’étais à la fois angoissée et heureuse. Nous voulions un deuxième enfant mais ne nous attendions pas à ce que cela soit aussi rapide.
En outre, pour que je tombe enceinte la première fois, nous avons patienté 3 ans à cause de mes problèmes hormonaux (Syndrome des Ovaires Polykystiques: CF article SOPK c’est quoi?). Je suis finalement tombée enceinte naturellement mais ma grossesse a été loin d’être facile. Après de nombreuses complications expliquées dans mes précédents articles, Logan est né très grand prématuré (26 Semaines d’ Aménorrhée soit 6 mois de grossesse) avec un gros Retard de Croissance Intra Utérin à 510 grammes.
Je ne voulais pas revivre toutes ces difficultés et faire subir cela à nouveau à un petit être aussi innocent.

Je devais normalement me faire poser un stérilet en cuivre depuis quelques mois , mais je remettais à chaque fois à plus tard. Mon excuse était que j’avais peur de souffrir à la pause du dispositif mais il n’y avait pas que ça. J’étais bien sur dans mon petit cocon avec mon fils et faisais passer ses besoins avant les miens chose normale pour moi. Mais c’était aussi autre chose… Au fond de moi, l’idée de mettre ce stérilet me déplaisait car il m’enlevait la possibilité de retomber enceinte. J’avais ce besoin de me dire que j’avais la possibilité de retomber enceinte, et je n’étais pas motivée à utiliser un moyen de contraception. Je pense que je n’avais pas fait le deuil de ma précédente grossesse et la naissance prématuré de mon fils avait laissé un grand vide en moi.
Je me disais en me cherchant des excuses que de toute façon je ne tomberai pas enceinte aussi vite, qu’il faudrait attendre des années comme avec Logan.
On m’avait notamment conseillé d’attendre 1 an avant de retomber enceinte car j’avais subi une césarienne et il fallait un peu de temps pour qu’elle cicatrise. Je pensais vraiment que que je ne retomberai pas enceinte avant cette année.
Je me dis que le destin a voulu me faire un petit cadeau pour mon anniversaire.
Très suivie pendant ma grossesse et sous traitements d’anti coagulants tout s’est très bien passé et notre fille est née en très bonne santé le 3 Octobre 2019 par césarienne programmée à 38 SA. (début du 9eme mois) et faisait déjà 3Kg700.

Logan avait à peine 15 mois quand sa sœur est née, c’était encore un petit bout qui avait besoin de beaucoup de temps et d’attention. À cette époque, il ne savait pas encore marcher car sa grande prématurité a causé des retards dans son développement général. J’étais donc un peu inquiète ayant peur de ne pas lui accorder suffisamment d’attention, un nourrisson demandant beaucoup de soins. Je me demandais aussi comment j’allais pouvoir gérer les rendez vous médicaux, les déplacements en ambulance avec la petite en plus.
Je crois que beaucoup de mères se culpabilisent beaucoup pour différentes raisons malheureusement et cela était mon cas.
Je me disais que lui imposait déjà une petite sœur après tout ce qu’il avait déjà traversé n’était pas correct. Je me demandais également si il allait l’accepter et s’il n’allait pas se sentir mis à l’écart.
La semaine où je devais être hospitalisée pour la naissance de Maëlle, Logan était parti chez sa mamie paternelle dans un soucis de logistique. Je m’en voulais beaucoup et j’avais peur qu’il se sente abandonné. Il m’a aussi énormément manqué. C’était notre première longue séparation et c’était dur pour moi. Au final tout s’est bien passé et il a pu rencontrer sa sœur à l’hôpital quelques jours avant que nous rentrions à la maison.

Les jours, les semaines et les mois se sont écoulés et nous nous adaptions petit à petit à ce nouveau rythme de vie.
Nous étions fatigués mais heureux. Ce n’est pas facile tous les jours, parfois tout se passe relativement bien, et à d’autre moment la fatigue prenant le dessus le manque de patience nous guette. Comme tout à chacun, nous sommes des humains imparfaits.

Si j’avais quelques conseils à donner aux parents ou futurs parents d’enfants d’âge rapprochés c’est de se donner du temps et d’être bienveillants envers soi même comme avec ses enfants. Il faut connaitre ses limites et savoir passer la main quand c’est possible. Votre entourage est votre premier allier et n’hésitez pas à demander un coup de main, même si vous avez peur de déranger ou peur de vous montrer vulnérable. Être fort c’est aussi savoir passer le relais, c’est demander de l’aide quand on en a besoin.

Si comme nous votre famille est éloignée et que vous avez peu d’amis disponibles dans votre secteur, essayez de trouver des moments à vous, en faisant appel à des nounous, crèche ou autre. Profitez de tout moment de tranquillité, quand les enfants sont à la sieste par exemple. C’est peut être plus facile à dire qu’à mettre en place et je suis bien placée pour le savoir, mais accrochez vous, vous n’êtes pas seul.
Ne négligez pas votre couple, et dans la mesure du possible accordez vous du temps rien qu’à deux, c’est précieux.
Lorsque nous avons déménagé en Juillet de cette année, nous avons accumulé beaucoup de fatigue avec les préparatifs plus le quotidien avec les loulous en négligeant notre vie de couple. Erreur à ne pas faire. Nous avons décidé de mieux communiquer et de faire des efforts des deux cotés. Tout n’est pas parfait et nous avons peu de temps à deux mais nous faisons avec en nous disant que ce n’est qu’une étape à passer.

Niveau logistique, comme les courses par exemple, pensez au Drive car faire des courses avec 2 enfants en bas âge relève pour moi du courage et de l’exploit. Bravo à ceux qui y arrivent, vous avez tout mon respect. Sinon facilitez vous la vie un maximum!

L’avantage de tout cela est que vous serez dans les couches en une seule fois, vous serez encore dans le bain!
De plus la complicité d’enfants d’âge rapproché peut être très développée, ils joueront ensemble et partageront plein de choses avec plaisir. Logan et Maëlle sont très complices et adorent jouer ensemble, même si parfois Logan peut être un peu brutal. Toujours les avoir à l’œil est le mot d’ordre. Ils sont aussi très unis dans les bêtises. ^^

Voilà sur cette note positive, je clôture cet article qui j’espère vous aura plu et vous sera utile.

À très vite,

Maria

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :